Alors que la pandémie s’accélère en France, le premier ministre, Jean Castex, souhaite miser sur une approche régionalisée. “L’essentiel des mesures ne doivent pas se décider depuis Paris”, a-t-il affirmé vendredi, laissant le soin aux préfets, dans les 42 départements classés rouges, de mettre en place des mesures supplémentaires. Une stratégie bien différente donc, de celle adoptée avant le confinement, et décryptée par Jan-Cédric Hansen, médecin, membre de la Société française de médecine de catastrophe.