Alors que les témoignages de lycéennes refusées à l’entrée de leur établissement à cause d’une tenue jugée trop “provocante” se multiplient, le mouvement #lundi14septembre se répand sur les réseaux sociaux. De nombreuses élèves ont prévu, lundi, de porter les vêtements qui leur sont interdits, afin de protester contre le sexisme subi à l’école.