Chaque jour, des déchets s’accumulent dans le cerveau. Chaque nuit, lorsque nous dormons, le système dit glymphatique veille à leur élimination. Et il semblerait, d’après une étude publiée dans Nature Communications, que ce système glymphatique n’apprécie pas le sommeil de pleine journée. Les