Nul doute que le désir a des origines multiples. Que la libido varie selon plusieurs facteurs. Mais il semblerait qu’un gène en particulier régule chez les mâles, ou tout du moins les souris mâles, l’envie de se reproduire.