Quelque 394 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été prononcés depuis le mois de mars, contre 249 sur la même période l’an dernier, selon les statistiques du ministère du Travail publiées jeudi. Cela représente près de 57 000 ruptures de contrats de travail.