Plusieurs études publiées dans deux revues prestigieuses, Science et Nature, font état d’une découverte majeure dans le domaine de la biochimie humaine qui pourrait avoir des applications cliniques dans le futur.