Dans les infections naturelles, l’organisme est généralement exposé aux antigènes pendant 2 à 3 semaines. Avec le vaccin, cette exposition ne dure que 1 à 2 jours, car les antigènes sont rapidement éliminés dans le sang. Or, une durée d’exposition insuffisante conduit à une moindre production