En plein procès sur les attentats de janvier 2015, la directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo, a annoncé, lundi, avoir dû quitter son domicile dans l’urgence. L’équipe de l’hebdomadaire, qui a réédité des caricatures du prophète Mahomet à l’occasion de l’action judiciaire, est la cible de menaces régulières.