Pour la première fois, les scientifiques ont composé un atlas du cœur humain cellule par cellule. Ce travail de fourmi a déjà mis en lumière des différences entre le cœur d’une femme et celui d’un homme.