Une équipe de chercheurs franco-américaine a trouvé une piste pour expliquer l’apparition des formes graves de Covid-19. Selon eux, une anomalie génétique et immunitaire est présente chez 15 % des cas les plus graves.