Près d’un an après la dernière marche mondiale pour le climat, la jeunesse est de retour dans la rue avec des actions organisées vendredi et samedi et une nouvelle stratégie, désormais plus radicale et offensive.