Au lendemain de l’annonce de la hausse de 8 % du budget de la justice par le Premier ministre Jean Castex, le monde judiciaire se montre plutôt sceptique et attend de pouvoir constater dans les faits où seront alloués les fonds.