La France devra affronter, “si rien ne change”, une “épidémie généralisée” pendant de longs mois, avec un système de santé “incapable de répondre à toutes les sollicitations”, a prévenu Patrick Bouet, président du conseil national de l’Ordre des médecins lors d’un entretien publié dans le Journal du Dimanche.