Plus de 48 heures après l’attaque au hachoir à Paris, l’enquête antiterroriste se poursuit dimanche : six personnes se trouvent garde à vue et les autorités analysent une éventuelle vidéo de revendication.