Les magistrats de plusieurs tribunaux ont appelé, lundi, Emmanuel Macron à “agir” pour faire respecter “l’indépendance de l’autorité judiciaire”, mise à mal, selon eux, par Éric Dupond-Moretti qui a demandé l’ouverture d’une enquête administrative contre des procureurs du Parquet national financier (PNF).