Des enchères fructueuses pour l’État. L’attribution des premières fréquences 5G aux opérateurs français a rapporté 2,786 milliards d’euros, a annoncé jeudi l’Arcep, le régulateur des télécoms. Alors que l’arrivée de la cinquième génération de téléphonie mobile suscite des critiques, le gouvernement se dit prêt à répondre aux “interrogations” citoyennes.