Si vous avez déjà passé un test PCR, vous savez que c’est particulièrement désagréable : une sorte de grand Coton-tige enfoncé jusqu’à 7 centimètre dans le nez qui sert à gratouiller les cellules nasales profondes. Mais chez une Américaine de 40 ans, dont le cas est reporté dans JAMA…