À l’occasion d’Octobre rose, opération destinée à sensibiliser et soutenir la recherche autour du cancer du sein, médecins et bénévoles tirent la sonnette d’alarme quant aux prises en charge tardives des malades en raison de la pandémie de Covid-19.