Deux ans après le “non” lors d’une première consultation, la Nouvelle-Calédonie est appelée dimanche à se prononcer sur son indépendance lors d’un référendum. Alors que la première consultation avait été saluée pour son bon déroulé, le climat paraît désormais moins apaisé.