Au nom de la lutte contre le “séparatisme islamiste”, Emmanuel Macron a annoncé, vendredi, que l’école deviendra obligatoire dès l’âge de 3 ans à partir de la rentrée 2021, “sauf impératifs de santé”. Une mesure liberticide et “démagogique” aux yeux des quelques milliers de familles qui revendiquent le droit de pratiquer l’instruction à domicile en France.