Selon les chiffres du ministère français des Outre-Mer, le “non” à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie est arrivé en tête dimanche, recueillant 53,26 % des voix. Emmanuel Macron a dit accueillir ce résultat avec “humilité” et laisse la porte ouverte à un troisième référendum.