La maire de Paris a affirmé dimanche vouloir participer à une “offre sociale-démocrate, écologiste, humaniste” lors du scrutin présidentiel de 2022, tout en soulignant que “la question de l’incarnation” n’était pas à l’ordre du jour.