Le Parlement examine ce lundi un projet de loi sur les néonicotinoïdes. Interdits depuis 2018, car néfastes pour les abeilles, ces insecticides pourraient être réintroduits temporairement pour sauver la culture de la betterave, utilisée pour la fabrication du sucre. Les écologistes sont vent debout.