EasyCov, une solution française de test du Covid-19 par prélèvement de salive, a réussi à confirmer qu’il pouvait se montrer aussi efficace que le traditionnel prélèvement par voie nasale, a annoncé le CNRS, lundi 5 octobre. Une étape importante pour ce type de dépistage, moins intrusif, et censé être plus rapide et moins onéreux.