Pour beaucoup, le masque protège du Covid-19, mais pour d’autres, il constitue surtout une “muselière” visant à asservir la population. Les antimasques, comme on les appelle, se mobilisent sur les réseaux sociaux pour défier ce qu’ils considèrent comme une “dictature sanitaire”. France 24 a intégré plusieurs groupes  Facebook pour décrypter cette mouvance encore minoritaire.