De nombreuses maternités obligent les femmes sur le point d’accoucher à porter un masque pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Une situation traumatisante dénoncée par le collectif Stop aux violences obstétricales et gynécologiques. Les soignants, eux, défendent la nécessité de se protéger.