Environ 20 % des patients infectés par le SARS-CoV-2 souffrent de symptômes comme l’agueusie ou l’anosmie. Quels sont les mécanismes physiopathologiques à l’œuvre ?