Avoir la Covid-19 une seconde fois est de l’ordre du possible. Deux patients ont été diagnostiqués positifs à une nouvelle souche de SARS-CoV-2 quelques mois après leur première infection.