L’Immunoscore est désormais recommandé au niveau international pour affiner le pronostic des cancers du côlon. Dans une nouvelle étude, cet outil prédictif développé par des chercheurs de l’Inserm apparaît également capable d’identifier les patients chez lesquels une chimiothérapie apportera un bénéfice.

QuiTuSais
ven 09 oct 2020 – 11:54