Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête après qu’un enseignant qui avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves a été décapité, vendredi, à Conflans-Saint-Honorine, près de Paris. Son agresseur présumé a été abattu par la police. Le président de la République, Emmanuel Macron, s’est rendu sur les lieux. Quatre personnes ont été placées en garde à vue.