Le confinement a fortement modifié la consommation de médicaments en France. Alors que les anxiolytiques et somnifères sont en hausse, les ventes de nombreuses catégories de médicaments ont dégringolé, signant-là un inquiétant recul de l’accès aux soins.