Parce qu’il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, Samuel Paty a essuyé la colère de certains de leurs parents. Enseignant d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, “à fond dans son métier” selon ceux qui l’ont côtoyé, il a été décapité vendredi dans un attentat.