Après un cours sur la liberté d’expression tenu par Samuel Paty, professeur d’histoire au collège, le père d’une élève, qui avait porté plainte, aurait appelé à la “mobilisation contre le professeur”, a précisé, samedi, le procureur de la République antiterroriste, Jean-François Ricard, lors d’une conférence de presse.