En 2012, une expérience a jeté le flou sur l’efficacité supposée des messages sanitaires destinés à lutter contre l’obésité. Selon cette étude, ils auraient même pu avoir l’effet inverse…