La pratique d’une activité physique très intense peut influencer certains marqueurs sanguins de notre système immunitaire. Le facteur essentiel pour éviter des effets négatifs serait peut-être de ne pas perdre trop de masse grasse.