L’enquête se poursuit après l’assassinat de Samuel Paty vendredi. De nouvelles gardes à vue étaient en cours lundi, dont celles de quatre collégiens. Par ailleurs, l’exécutif a annoncé une série d’opérations visant la mouvance islamiste et la haine en ligne, promettant une “guerre contre les ennemis de la République”. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a également expliqué avoir demandé la fermeture de la mosquée de Pantin, qui avait relayé sur sa page Facebook une vidéo dénonçant le cours de l’enseignant sur les caricatures de Mahomet.