Un amendement débattu à l’Assemblée nationale prévoit de revaloriser les salaires des aides à domicile, fortement mobilisées lors de la première vague du Covid-19. Une “avancée” qui mérite toutefois des éclaircissements pour les professionnels du secteur.