En déplacement à Bobigny, Emmanuel Macron a promis mardi soir que les mesures contre l’islam radical “s’intensifieront”. Le chef de l’État a notamment annoncé que le collectif pro-palestinien Cheikh Yassine sera dissous mercredi en Conseil des ministres. Du côté de l’enquête sur l’attentat de Conflans, sept personnes vont être présentées mercredi à un juge antiterroriste.