Un parent d’élève, l’islamiste sulfureux Abdelhakim Sefrioui, trois proches de l’assaillant ainsi que deux collégiens ont été mis en examen, mercredi, dans le cadre de l’enquête du parquet national antiterroriste sur l’assassinat de l’enseignant français Samuel Paty.