Une récente étude de modélisation parue dans The Lancet nous informe sur l’efficacité des mesures de restriction de liberté sur le taux de reproduction effectif du SARS-CoV-2