Une semaine après l’assassinat du professeur Samuel Paty, le Premier ministre Jean Castex a annoncé vendredi, “le renforcement de la protection des fonctionnaires et des agents publics” et de “la surveillance des réseaux sociaux”.