Le président du Conseil scientifique a assuré jeudi matin que la décision du nouveau confinement en France était “ajustée à la situation sanitaire”, mais que le nombre de contaminations ne pourrait pas descendre à 5 000 par jour d’ici le 1er décembre.