Créée par un jeune entrepreneur indien, la start-up Inali fabrique des prothèses légères, faciles à porter et accessibles. Il vise principalement le marché indien, où de nombreuses personnes amputées n’ont pas les moyens de s’offrir de coûteuses prothèses importées.