Le procès des attentats de janvier 2015 est suspendu jusqu’au mardi 3 novembre inclus, le principal accusé, Ali Riza Polat, ayant été testé positif au coronavirus. L’ensemble des autres accusés devront également être dépistés dans les prochaines heures.