Un Tunisien de 29 ans, entendu dans l’enquête sur l’attaque mortelle au couteau de la basilique à Nice, est soupçonné d’avoir fait le trajet migratoire avec l’assaillant. Par ailleurs, trois gardes à vue ont été levées dimanche.