Le gouvernement français prononcera, mercredi, en conseil des ministres la dissolution du groupe ultranationaliste turc des Loups gris. Ce groupuscule a été pointé du doigt après les récentes rixes ayant opposé communautés turque et arménienne à Décines-Charpieu, près de Lyon.