Emmanuel Macron a annoncé, jeudi, un doublement des forces de l’ordre qui contrôlent les frontières de la France, – passant de 2 400 à 4 800 policiers et gendarmes – pour lutter contre la menace terroriste, les trafics et l’immigration illégale.