Saluant la mémoire d’un “héros”, l’Élysée a annoncé, jeudi, la disparition de Pierre Simonet, l’un des trois derniers compagnons de la Libération, décédé à l’âge de 99 ans.