La psilocybine, une substance que l’on trouve dans les champignons hallucinogènes, améliorerait rapidement et avec une grande ampleur les symptômes de la dépression grave. D’ici à imaginer une mise sur le marché ?