Le nouveau projet de loi de finances rectificative adopté par les députés, dans la nuit de mardi à mercredi, ajoute encore 20 milliards d’euros de dépenses supplémentaires pour soutenir les entreprises et les indépendants, plombées par le reconfinement depuis fin octobre.